La méthode complète du « Level 10 Life »

Dans de nombreux Bullet Jounal, on voit apparaître le « Level 10 life », qu’on traduira ici par « La Vie niveau 10 », et j’ai voulu en savoir plus sur la façon de l’utiliser : quelle est la méthode conseillée par celui qui l’a créé ?

Voici donc ce qu’on trouve dans le document (qui est apparemment séparé du livre, venant le compléter) concernant cette fameuse « Vie niveau 10 ».

La Vie niveau 10 (ou level 10 life) dans le Bullet JournalLa roue de l’évaluation que l’on voit sur de nombreux Bullet Journal fait partie de ce qu’Hal Elrod, l’auteur du Matin Miracle (« Miracle Morning »), appelle « Le Défi des 30 jours de transformation de sa vie du Matin Miracle ».

Ce défi se base sur l’idée qu’Hal Elrod a développée dans son livre et qui est que, pour acquérir une nouvelle habitude, il faut 30 jours. Ces 30 jours vont se découper en 3 phases qui vont durer chacune 10 jours :

  • Phase 1 (jour 1 au jour 10) : la nouvelle habitude est INSUPPORTABLE.
  • Phase 2 (jour 11 au jour 20) : la nouvelle habitude est INCONFORTABLE.
  • Phase 3 (jour 21 au jour 30) : on se sent IMBATTABLE dans la mise en place de la nouvelle habitude.

Dans « le défi des 30 jours de transformation de sa vie du matin miracle », Hal Elrod détaille donc la procédure pour identifier quelles habitudes mettre en place et comment.

1ère étape : Les questions de clarification

Dans un premier temps, Hal Elrod demande à ses lecteurs de consacrer 30 minutes à une heure à répondre à 5 questions :

  1. Pour quels aspects de votre vie êtes-vous le plus reconnaissant ?
  2. Par quoi voulez-vous commencer comme amélioration/changement pendant les 30 prochains jours ?
  3. Quelles peurs vous retiennent de réaliser votre vie « niveau 10 » ?
  4. Quelles croyances, quelles certitudes devez-vous adopter pour être capable de créer votre vie « niveau 10 » ?
  5. Pourquoi vous sentez-vous poussé à commencer à changer votre vie dès maintenant ?

Je n’ai pas intégré ces 5 questions dans la page dédiée à ce sujet dans mon Bullet Journal et je ne les développe pas beaucoup ici. Mais si vous désirez faire cette étape et que vous voulez plus de précisions sur ces questions, n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à m’envoyer un mail.

2ème étape : L’évaluation grâce à « la roue de la vie »

La roue de l'évaluation de la Vie niveau 10 (ou level 10 life)La roue sert à évaluer où vous en êtes actuellement. Sur une échelle de 1 à 10, il faut déterminer à quel niveau de satisfaction vous vous trouvez pour chaque domaine et, ensuite, colorier la roue en conséquence.

Par exemple, vous estimez que dans le domaine « Famille et amis », vous avez un niveau de satisfaction de 5, alors vous coloriez les 5 premiers espaces du quartier relatif à ce domaine.

Hal Elrod explique que tout le monde aimerait avoir un 10 dans chaque domaine, c’est pourquoi cette méthode s’appelle « La Vie niveau 10 ». La suite de cette méthode a pour objectif de viser le 10 dans chaque domaine. Les étapes suivantes vont vous aider à y parvenir.

3ème étape : Votre « niveau 10 »

L'idéal du niveau 10Dans un premier temps, il faut définir en termes généraux ce qui pourrait améliorer vos niveaux dans chaque domaine. Et, pour aller plus loin, il faut décrire comment vous voyez votre « niveau 10 » pour chaque domaine.

Par exemple, dans mon Bullet Journal, j’ai écrit cet « idéal » en couleur à côté de l’intitulé de la catégorie.

Voici quelques questions issues (ou inspirées) du document d’Hal Elrod pour vous guider dans cette étape :

  • « Famille et amis » : Comment pouvez-vous participer à l’amélioration de leur vie ? Comment voulez-vous qu’ils vous considèrent, qu’ils vous encouragent ou vous soutiennent ? Comment pouvez-vous être un meilleur ami, parent, fils ou fille ?
  • « Développement personnel » : Combien de livres voulez-vous lire ? Combien de jours sur la semaine voulez-vous faire le Matin Miracle ? Voulez-vous travailler avec un mentor ? A quelle conférence souhaitez-vous assister ?
  • « Santé et sport » : Comment voulez-vous manger ? Que voulez-vous ne plus manger ? A quelle fréquence faites-vous de l’exercice ? Comment voulez-vous vous sentir ?
  • « Finances » : Quel salaire voulez-vous gagner ? Combien voulez-vous épargner ? Donner aux œuvres de charité ? Quels problèmes financiers voulez-vous régler ? Décrivez la liberté et le style de vie que aimeriez avoir pour vous et ceux que vous aimez ?
  • « Travail » : Que voulez-vous faire ? Avec qui voulez-vous travailler ? Où voulez-vous travailler ? Avez-vous le rêve de créer une entreprise, d’écrire un livre, etc ? Que voulez-vous réellement ?
  • « Environnement physique » : Où voulez-vous vivre ? Qu’est-ce qui doit être changé ? Comment vous sentirez-vous chaque jour qui passe dans votre environnement « niveau 10 » ?
  • « Loisirs » : Quels sont vos loisirs favoris ? Vos passions ? Quelles activités aimeriez-vous faire plus souvent ?
  • « Romance » : Concernant votre partenaire (ou votre futur partenaire), que voulez-vous ? Quelle est votre conception d’une relation accomplie ?
  • « Générosité » : A quel point c’est important pour vous d’aider les autres ? Combien de temps, combien d’argent ou de ressources voulez-vous consacrer à aider les autres ? A quels groupes ou quelles organisations voulez-vous participer ?
  • « Sagesse et harmonie » : Combien de temps voudriez-vous passer dans le silence chaque jour ? Combien de temps voulez-vous passer à chercher l’harmonie ? Comment voudriez-vous améliorer votre relation avec la société qui vous entoure ?

Une remarque concernant cette dernière catégorie : Hal Elrod étant américain, sa culture est différente de notre culture française fortement marquée par les Lumières et l’athéisme. Cette catégorie s’appelle à l’origine « Spiritualité » et voici les questions qu’il propose : « Combien de fois désirez-vous aller à l’église ? Comment aimeriez-vous améliorer votre relation avec Dieu ? ». J’ai mis de côté ces questions qui ne me semblaient pas adaptées mais libre à vous de les reprendre si vous en sentez le besoin !

4ème étape : Les habitudes « niveau 10 »

Les habitudes à prendre pour atteindre le niveau 10Cette étape va permettre de préciser les questions posées à l’étape précédente, de les concrétiser en les traduisant en habitudes. Les habitudes sont des actes concrets qui reviendront périodiquement : dans l’idéal tous les jours pour pouvoir suivre le « Défi des 30 jours de transformation de sa vie du Matin Miracle », mais il est également possible que ce soit toutes les semaines, voire tous les mois.

Dans mon exemple, ce sont les phrases précédées d’un point noir.

Hal Elrod conseille d’identifier 1 à 2 habitudes dans chaque domaine qui peuvent être mises en place du jour au lendemain. Il insiste beaucoup sur ce point : pour chaque domaine, il pose la question : « quelles habitudes pouvez-vous prendre maintenant ? ».

Autrement dit, ces habitudes doivent être de petits actes faciles à mettre en place et qui doivent aussi pouvoir être évalués facilement. La Vie niveau 10 n’est donc, au départ, pas un outil prévu pour planifier des objectifs à 5 ou 10 ans.

5ème étape : Le suivi des transformations

Le suivi de la Vie niveau 10 (ou level 10 life)

Cette dernière étape concerne la façon dont vous allez concrètement suivre votre évolution quant aux habitudes que vous avez posées à l’étape précédente.

Pour cela, Hal Elrod propose d’utiliser un outil bien connu des utilisateurs du Bullet Journal : le traqueur d’habitudes. Il propose d’y mettre les 6 étapes du Matin Miracle et d’y ajouter 4 des habitudes « niveau 10 » que vous avez déterminées précédemment.

Chaque soir, il faudra donc consulter ce tableau de suivi et cocher les cases lorsque vous avez réussi à remplir votre objectif.

L’auteur souligne bien que même s’il est normal de vouloir garder le nombre de jours « manqués » à un minimum, il faut toujours garder à l’esprit que le développement personnel concerne le progrès et non la perfection !

Par ailleurs, s’il y a beaucoup de cases vides et que vous n’arrivez pas à remplir les 4 habitudes fixées, peut-être faut-il plutôt n’en garder que 3 voire 2 pour commencer (surtout si le fait de voir ces cases vides vous démoralisent).

Car, ne l’oublions pas, l’intérêt des outils comme « La vie niveau 10 » est avant tout de pouvoir s’organiser et progresser, qu’il vous soit utile ! A vous de l’adapter pour qu’il colle le mieux à vos besoins !

Enregistrer

La fabuleuse liste des 50 objectifs

Dans le monde du bullet journal, il y a actuellement deux grandes méthodes pour se fixer des objectifs dans la vie :

  • Le « Level 10 Life » : une méthode issue du livre « The Miracle Morning », Le Matin miracle, de Hal Elrod dont je vous reparlerai dans un prochain article.
  • La « bucket list » : une page qui permet de jeter sur le papier toutes les choses qu’on voudrait faire, au fur et à mesure qu’elles nous viennent à l’esprit.

Je vais introduire une autre méthode complètement différente : La fabuleuse liste des 50 objectifs. Cette méthode est issue du livre « Bien gérer son temps pour les nuls ».

La fabuleuse liste des 50 objectifs dans mon bullet journal(Cliquer sur l’image pour zoomer)

Petit conseil pour les bullet journalistes : si vous voulez intégrer cette « fabuleuse liste » dans votre bullet journal, lisez d’abord une première fois entièrement l’article. En effet, l’élaboration de cette liste se fait en plusieurs étapes et si vous la commencez tout de suite, en faisant chaque étape après l’avoir lue, ça peut vous conduire à barrer ou à devoir remplacer certains objectifs. Tout comme la liste des objectifs peut être longue à terminer, la mise en page peut faire l’objet d’une réflexion de votre part avant de vous lancer.

Voici donc comment mettre en place la fabuleuse liste des 50 objectifs :

La fabuleuse liste des 50 objectifs - 1ère étapeCommencer par lister 50 objectifs minimum que vous voudriez atteindre d’ici 10 ans (c’est-à-dire des objectifs à réaliser d’ici 10 ans ou moins). Il est important de ne pas se limiter, il faut viser grand !

Ces objectifs doivent être classés en 5 catégories :

  1. Que souhaitez-vous avoir ?
    Dans cette catégorie, on doit retrouver tout ce qui concerne les acquisitions matérielles.
  2. Que voulez-vous voir ?
    Si cette catégorie fait immédiatement penser aux voyages, il faut essayer de penser plus large en envisageant toutes les expériences qu’on voudrait vivre.
  3. Que voulez-vous faire ?
    Cette catégorie est très vaste et peut elle-même être divisée en plusieurs aspects : les activités, les compétences à développer et le travail.
  4. Que voulez-vous offrir ?
    Le terme d’offrir évoque généralement une dimension financière mais cette catégorie ne regroupe pas que cela : on peut notamment également offrir de son temps. De manière plus générale, cette catégorie aborde la question des causes qui nos sont chères et que l’on veut défendre.
  5. Que voulez-vous devenir ?
    Ici sont regroupés tous les objectifs concernant les qualités à développer : cela va des caractéristiques personnelles à changer ou à améliorer aux résolutions à prendre régulièrement.

Le classement dans ces catégories n’est pas toujours évident et certaines seront peut-être plus difficiles à remplir que les autres. De toute façon, il ne faut pas hésiter à prendre son temps : en général, cette liste se fait en plusieurs jours.

Il est important qu’il y ait au moins 10 objectifs par catégorie.

La fabuleuse liste des 50 objectifs - 2ème étapeUne fois les 50 objectifs déterminés, il faut maintenant évaluer le temps nécessaire à leur réalisation. En essayant de penser à tout ce qu’il faudra mobiliser pour les réaliser (argent à dépenser, connaissances à acquérir et/ou compétences nécessaires), évaluez s’il faudra 1 an, 3 ans, 5 ans ou 10 ans pour les mener à bien.

Attention, lorsqu’on dit qu’il faudra 3 ans pour atteindre un objectif, cela ne veut pas dire qu’il faudra 3 ans à partir de maintenant, cela qu’il faudra 3 ans à partir du moment où on décide de réaliser cet objectif !

Une fois estimé le temps nécessaire à la réalisation de cet objectif, inscrire à côté de celui-ci 1, 3, 5 ou 10.

Pour cette étape, il n’est pas nécessaire que les 4 durées soient également réparties entre les différents objectifs : il est même normal (et logique) d’avoir bien plus d’objectifs à 1 ou 3 ans qu’à 5 ou 10 ans.

La fabuleuse liste des 50 objectifs - 3ème étapeLa dernière étape consiste à classer les objectifs dans différentes catégories. Les auteurs du livre en donnent 6 : Carrière (C), Famille (F), Santé (S), Finances (F), Personnel (P) et Vie spirituelle (V).

J’ai légèrement modifié cette classification (à vous de choisir entre les deux !). Les catégories Carrière et Finances me semblaient répétitives et j’ai préféré les rassembler sous le terme de Travail. Ensuite, la catégorie Vie spirituelle me semblait trop connotée religion : même si aujourd’hui, la spiritualité peut avoir un sens athée, j’ai préféré également remplacer ce terme. Dans mon bullet journal, j’ai inscrit Connaissance/Sagesse mais, après y avoir encore réfléchi, j’intitulerai désormais cette catégorie « Sagesse/Harmonie » (avec l’abréviation H).

Il faut donc maintenant déterminer à quelle catégorie appartient chaque objectif. Avec mon système, on a donc T = Travail, S = Santé, F = Famille, P = Personnel et H = Harmonie/Sagesse. Inscrivez la lettre à côté de chaque objectif et faites le total pour chacune de ces catégories. Il est à noter qu’un même objectif peut être classé dans différentes catégories.

La fabuleuse liste des 50 objectifs - 4ème étapeLes auteurs précisent qu’à cette étape, le but n’est pas d’avoir un nombre exactement identique pour chaque catégorie. Ce qui est important, c’est de viser un système harmonieux.

Si une catégorie compte moins d’objectifs que les autres, il faut y réfléchir et décider s’il serait intéressant de rajouter d’autres objectifs dans cette catégorie ou si, finalement, ce n’est pas nécessaire.

J’ai par exemple, 6 objectifs classés Santé, 12 classés Famille et 20 Personnel. Et je suis satisfaite de cette répartition !

Vous avez donc maintenant 50 objectifs classés selon trois critères différents. Et la grande question est : qu’est-ce que j’en fais ? Hé oui…

Pour pouvoir les mettre en place de manière efficace, les auteurs expliquent qu’il est impossible de tous les attaquer de front. Il faut donc effectuer un tri et choisir seulement 12 objectifs parmi ces 50 !

La fabuleuse liste des 50 objectifs - 5ème et dernière étapePour cela, il va falloir choisir seulement 3 objectifs pour chaque durée. Donc, il faut que vous sélectionniez 3 objectifs dans tous tes objectifs à 1 an, 3 dans tous les objectifs à 3 ans, 3 dans ceux à 5 ans et 3 dans ceux à 10 ans.

Enfin, une fois tout cela effectué, il est important de vérifier l’avancement de chacun de ces objectifs chaque mois : ce peut être l’occasion de réaliser une page dans son bullet journal pour déterminer les différentes étapes à suivre ou tout simplement garder à l’esprit ces objectifs importants.

Voilà voilà !

Le processus est un peu long mais je trouve la démarche vraiment intéressante. Par rapport aux autres systèmes, elle demande une réflexion plus poussée (attention ! Je ne dénigre pas les autres systèmes, c’est juste que chacun a un but différent, ses avantages et ses inconvénients).

Par exemple, j’ai eu beaucoup plus de facilité à remplir les catégories « Ce que je souhaite voir » ou « Ce que je souhaite faire » que les autres, ce qui m’a fait réfléchir à des domaines auxquels je n’aurais pas pensé si j’avais fait une « bucket list ».

De la même manière, les catégories « Travail » et « Santé » étaient encore moins fournies que ce qu’elles sont maintenant dans mon bullet journal après avoir compté les objectifs pour ces catégories.

Et, pour finir, le fait de déterminer une durée pour réaliser ces objectifs permet de faire un premier pas dans la réalisation de ces objectifs puisque cela demande déjà d’en faire une première analyse.

Si vous avez une question concernant la réalisation de cette liste, n’hésitez pas à poster un commentaire !

Enregistrer

Enregistrer