La fabuleuse liste des 50 objectifs

Dans le monde du bullet journal, il y a actuellement deux grandes méthodes pour se fixer des objectifs dans la vie :

  • Le « Level 10 Life » : une méthode issue du livre « The Miracle Morning », Le Matin miracle, de Hal Elrod dont je vous reparlerai dans un prochain article.
  • La « bucket list » : une page qui permet de jeter sur le papier toutes les choses qu’on voudrait faire, au fur et à mesure qu’elles nous viennent à l’esprit.

Je vais introduire une autre méthode complètement différente : La fabuleuse liste des 50 objectifs. Cette méthode est issue du livre « Bien gérer son temps pour les nuls ».

La fabuleuse liste des 50 objectifs dans mon bullet journal(Cliquer sur l’image pour zoomer)

Petit conseil pour les bullet journalistes : si vous voulez intégrer cette « fabuleuse liste » dans votre bullet journal, lisez d’abord une première fois entièrement l’article. En effet, l’élaboration de cette liste se fait en plusieurs étapes et si vous la commencez tout de suite, en faisant chaque étape après l’avoir lue, ça peut vous conduire à barrer ou à devoir remplacer certains objectifs. Tout comme la liste des objectifs peut être longue à terminer, la mise en page peut faire l’objet d’une réflexion de votre part avant de vous lancer.

Voici donc comment mettre en place la fabuleuse liste des 50 objectifs :

La fabuleuse liste des 50 objectifs - 1ère étapeCommencer par lister 50 objectifs minimum que vous voudriez atteindre d’ici 10 ans (c’est-à-dire des objectifs à réaliser d’ici 10 ans ou moins). Il est important de ne pas se limiter, il faut viser grand !

Ces objectifs doivent être classés en 5 catégories :

  1. Que souhaitez-vous avoir ?
    Dans cette catégorie, on doit retrouver tout ce qui concerne les acquisitions matérielles.
  2. Que voulez-vous voir ?
    Si cette catégorie fait immédiatement penser aux voyages, il faut essayer de penser plus large en envisageant toutes les expériences qu’on voudrait vivre.
  3. Que voulez-vous faire ?
    Cette catégorie est très vaste et peut elle-même être divisée en plusieurs aspects : les activités, les compétences à développer et le travail.
  4. Que voulez-vous offrir ?
    Le terme d’offrir évoque généralement une dimension financière mais cette catégorie ne regroupe pas que cela : on peut notamment également offrir de son temps. De manière plus générale, cette catégorie aborde la question des causes qui nos sont chères et que l’on veut défendre.
  5. Que voulez-vous devenir ?
    Ici sont regroupés tous les objectifs concernant les qualités à développer : cela va des caractéristiques personnelles à changer ou à améliorer aux résolutions à prendre régulièrement.

Le classement dans ces catégories n’est pas toujours évident et certaines seront peut-être plus difficiles à remplir que les autres. De toute façon, il ne faut pas hésiter à prendre son temps : en général, cette liste se fait en plusieurs jours.

Il est important qu’il y ait au moins 10 objectifs par catégorie.

La fabuleuse liste des 50 objectifs - 2ème étapeUne fois les 50 objectifs déterminés, il faut maintenant évaluer le temps nécessaire à leur réalisation. En essayant de penser à tout ce qu’il faudra mobiliser pour les réaliser (argent à dépenser, connaissances à acquérir et/ou compétences nécessaires), évaluez s’il faudra 1 an, 3 ans, 5 ans ou 10 ans pour les mener à bien.

Attention, lorsqu’on dit qu’il faudra 3 ans pour atteindre un objectif, cela ne veut pas dire qu’il faudra 3 ans à partir de maintenant, cela qu’il faudra 3 ans à partir du moment où on décide de réaliser cet objectif !

Une fois estimé le temps nécessaire à la réalisation de cet objectif, inscrire à côté de celui-ci 1, 3, 5 ou 10.

Pour cette étape, il n’est pas nécessaire que les 4 durées soient également réparties entre les différents objectifs : il est même normal (et logique) d’avoir bien plus d’objectifs à 1 ou 3 ans qu’à 5 ou 10 ans.

La fabuleuse liste des 50 objectifs - 3ème étapeLa dernière étape consiste à classer les objectifs dans différentes catégories. Les auteurs du livre en donnent 6 : Carrière (C), Famille (F), Santé (S), Finances (F), Personnel (P) et Vie spirituelle (V).

J’ai légèrement modifié cette classification (à vous de choisir entre les deux !). Les catégories Carrière et Finances me semblaient répétitives et j’ai préféré les rassembler sous le terme de Travail. Ensuite, la catégorie Vie spirituelle me semblait trop connotée religion : même si aujourd’hui, la spiritualité peut avoir un sens athée, j’ai préféré également remplacer ce terme. Dans mon bullet journal, j’ai inscrit Connaissance/Sagesse mais, après y avoir encore réfléchi, j’intitulerai désormais cette catégorie « Sagesse/Harmonie » (avec l’abréviation H).

Il faut donc maintenant déterminer à quelle catégorie appartient chaque objectif. Avec mon système, on a donc T = Travail, S = Santé, F = Famille, P = Personnel et H = Harmonie/Sagesse. Inscrivez la lettre à côté de chaque objectif et faites le total pour chacune de ces catégories. Il est à noter qu’un même objectif peut être classé dans différentes catégories.

La fabuleuse liste des 50 objectifs - 4ème étapeLes auteurs précisent qu’à cette étape, le but n’est pas d’avoir un nombre exactement identique pour chaque catégorie. Ce qui est important, c’est de viser un système harmonieux.

Si une catégorie compte moins d’objectifs que les autres, il faut y réfléchir et décider s’il serait intéressant de rajouter d’autres objectifs dans cette catégorie ou si, finalement, ce n’est pas nécessaire.

J’ai par exemple, 6 objectifs classés Santé, 12 classés Famille et 20 Personnel. Et je suis satisfaite de cette répartition !

Vous avez donc maintenant 50 objectifs classés selon trois critères différents. Et la grande question est : qu’est-ce que j’en fais ? Hé oui…

Pour pouvoir les mettre en place de manière efficace, les auteurs expliquent qu’il est impossible de tous les attaquer de front. Il faut donc effectuer un tri et choisir seulement 12 objectifs parmi ces 50 !

La fabuleuse liste des 50 objectifs - 5ème et dernière étapePour cela, il va falloir choisir seulement 3 objectifs pour chaque durée. Donc, il faut que vous sélectionniez 3 objectifs dans tous tes objectifs à 1 an, 3 dans tous les objectifs à 3 ans, 3 dans ceux à 5 ans et 3 dans ceux à 10 ans.

Enfin, une fois tout cela effectué, il est important de vérifier l’avancement de chacun de ces objectifs chaque mois : ce peut être l’occasion de réaliser une page dans son bullet journal pour déterminer les différentes étapes à suivre ou tout simplement garder à l’esprit ces objectifs importants.

Voilà voilà !

Le processus est un peu long mais je trouve la démarche vraiment intéressante. Par rapport aux autres systèmes, elle demande une réflexion plus poussée (attention ! Je ne dénigre pas les autres systèmes, c’est juste que chacun a un but différent, ses avantages et ses inconvénients).

Par exemple, j’ai eu beaucoup plus de facilité à remplir les catégories « Ce que je souhaite voir » ou « Ce que je souhaite faire » que les autres, ce qui m’a fait réfléchir à des domaines auxquels je n’aurais pas pensé si j’avais fait une « bucket list ».

De la même manière, les catégories « Travail » et « Santé » étaient encore moins fournies que ce qu’elles sont maintenant dans mon bullet journal après avoir compté les objectifs pour ces catégories.

Et, pour finir, le fait de déterminer une durée pour réaliser ces objectifs permet de faire un premier pas dans la réalisation de ces objectifs puisque cela demande déjà d’en faire une première analyse.

Si vous avez une question concernant la réalisation de cette liste, n’hésitez pas à poster un commentaire !

Enregistrer

Enregistrer