La fabuleuse liste des 50 objectifs

Dans le monde du bullet journal, il y a actuellement deux grandes méthodes pour se fixer des objectifs dans la vie :

  • Le « Level 10 Life » : une méthode issue du livre « The Miracle Morning », Le Matin miracle, de Hal Elrod dont je vous reparlerai dans un prochain article.
  • La « bucket list » : une page qui permet de jeter sur le papier toutes les choses qu’on voudrait faire, au fur et à mesure qu’elles nous viennent à l’esprit.

Je vais introduire une autre méthode complètement différente : La fabuleuse liste des 50 objectifs. Cette méthode est issue du livre « Bien gérer son temps pour les nuls ».

La fabuleuse liste des 50 objectifs dans mon bullet journal(Cliquer sur l’image pour zoomer)

Petit conseil pour les bullet journalistes : si vous voulez intégrer cette « fabuleuse liste » dans votre bullet journal, lisez d’abord une première fois entièrement l’article. En effet, l’élaboration de cette liste se fait en plusieurs étapes et si vous la commencez tout de suite, en faisant chaque étape après l’avoir lue, ça peut vous conduire à barrer ou à devoir remplacer certains objectifs. Tout comme la liste des objectifs peut être longue à terminer, la mise en page peut faire l’objet d’une réflexion de votre part avant de vous lancer.

Voici donc comment mettre en place la fabuleuse liste des 50 objectifs :

La fabuleuse liste des 50 objectifs - 1ère étapeCommencer par lister 50 objectifs minimum que vous voudriez atteindre d’ici 10 ans (c’est-à-dire des objectifs à réaliser d’ici 10 ans ou moins). Il est important de ne pas se limiter, il faut viser grand !

Ces objectifs doivent être classés en 5 catégories :

  1. Que souhaitez-vous avoir ?
    Dans cette catégorie, on doit retrouver tout ce qui concerne les acquisitions matérielles.
  2. Que voulez-vous voir ?
    Si cette catégorie fait immédiatement penser aux voyages, il faut essayer de penser plus large en envisageant toutes les expériences qu’on voudrait vivre.
  3. Que voulez-vous faire ?
    Cette catégorie est très vaste et peut elle-même être divisée en plusieurs aspects : les activités, les compétences à développer et le travail.
  4. Que voulez-vous offrir ?
    Le terme d’offrir évoque généralement une dimension financière mais cette catégorie ne regroupe pas que cela : on peut notamment également offrir de son temps. De manière plus générale, cette catégorie aborde la question des causes qui nos sont chères et que l’on veut défendre.
  5. Que voulez-vous devenir ?
    Ici sont regroupés tous les objectifs concernant les qualités à développer : cela va des caractéristiques personnelles à changer ou à améliorer aux résolutions à prendre régulièrement.

Le classement dans ces catégories n’est pas toujours évident et certaines seront peut-être plus difficiles à remplir que les autres. De toute façon, il ne faut pas hésiter à prendre son temps : en général, cette liste se fait en plusieurs jours.

Il est important qu’il y ait au moins 10 objectifs par catégorie.

La fabuleuse liste des 50 objectifs - 2ème étapeUne fois les 50 objectifs déterminés, il faut maintenant évaluer le temps nécessaire à leur réalisation. En essayant de penser à tout ce qu’il faudra mobiliser pour les réaliser (argent à dépenser, connaissances à acquérir et/ou compétences nécessaires), évaluez s’il faudra 1 an, 3 ans, 5 ans ou 10 ans pour les mener à bien.

Attention, lorsqu’on dit qu’il faudra 3 ans pour atteindre un objectif, cela ne veut pas dire qu’il faudra 3 ans à partir de maintenant, cela qu’il faudra 3 ans à partir du moment où on décide de réaliser cet objectif !

Une fois estimé le temps nécessaire à la réalisation de cet objectif, inscrire à côté de celui-ci 1, 3, 5 ou 10.

Pour cette étape, il n’est pas nécessaire que les 4 durées soient également réparties entre les différents objectifs : il est même normal (et logique) d’avoir bien plus d’objectifs à 1 ou 3 ans qu’à 5 ou 10 ans.

La fabuleuse liste des 50 objectifs - 3ème étapeLa dernière étape consiste à classer les objectifs dans différentes catégories. Les auteurs du livre en donnent 6 : Carrière (C), Famille (F), Santé (S), Finances (F), Personnel (P) et Vie spirituelle (V).

J’ai légèrement modifié cette classification (à vous de choisir entre les deux !). Les catégories Carrière et Finances me semblaient répétitives et j’ai préféré les rassembler sous le terme de Travail. Ensuite, la catégorie Vie spirituelle me semblait trop connotée religion : même si aujourd’hui, la spiritualité peut avoir un sens athée, j’ai préféré également remplacer ce terme. Dans mon bullet journal, j’ai inscrit Connaissance/Sagesse mais, après y avoir encore réfléchi, j’intitulerai désormais cette catégorie « Sagesse/Harmonie » (avec l’abréviation H).

Il faut donc maintenant déterminer à quelle catégorie appartient chaque objectif. Avec mon système, on a donc T = Travail, S = Santé, F = Famille, P = Personnel et H = Harmonie/Sagesse. Inscrivez la lettre à côté de chaque objectif et faites le total pour chacune de ces catégories. Il est à noter qu’un même objectif peut être classé dans différentes catégories.

La fabuleuse liste des 50 objectifs - 4ème étapeLes auteurs précisent qu’à cette étape, le but n’est pas d’avoir un nombre exactement identique pour chaque catégorie. Ce qui est important, c’est de viser un système harmonieux.

Si une catégorie compte moins d’objectifs que les autres, il faut y réfléchir et décider s’il serait intéressant de rajouter d’autres objectifs dans cette catégorie ou si, finalement, ce n’est pas nécessaire.

J’ai par exemple, 6 objectifs classés Santé, 12 classés Famille et 20 Personnel. Et je suis satisfaite de cette répartition !

Vous avez donc maintenant 50 objectifs classés selon trois critères différents. Et la grande question est : qu’est-ce que j’en fais ? Hé oui…

Pour pouvoir les mettre en place de manière efficace, les auteurs expliquent qu’il est impossible de tous les attaquer de front. Il faut donc effectuer un tri et choisir seulement 12 objectifs parmi ces 50 !

La fabuleuse liste des 50 objectifs - 5ème et dernière étapePour cela, il va falloir choisir seulement 3 objectifs pour chaque durée. Donc, il faut que vous sélectionniez 3 objectifs dans tous tes objectifs à 1 an, 3 dans tous les objectifs à 3 ans, 3 dans ceux à 5 ans et 3 dans ceux à 10 ans.

Enfin, une fois tout cela effectué, il est important de vérifier l’avancement de chacun de ces objectifs chaque mois : ce peut être l’occasion de réaliser une page dans son bullet journal pour déterminer les différentes étapes à suivre ou tout simplement garder à l’esprit ces objectifs importants.

Voilà voilà !

Le processus est un peu long mais je trouve la démarche vraiment intéressante. Par rapport aux autres systèmes, elle demande une réflexion plus poussée (attention ! Je ne dénigre pas les autres systèmes, c’est juste que chacun a un but différent, ses avantages et ses inconvénients).

Par exemple, j’ai eu beaucoup plus de facilité à remplir les catégories « Ce que je souhaite voir » ou « Ce que je souhaite faire » que les autres, ce qui m’a fait réfléchir à des domaines auxquels je n’aurais pas pensé si j’avais fait une « bucket list ».

De la même manière, les catégories « Travail » et « Santé » étaient encore moins fournies que ce qu’elles sont maintenant dans mon bullet journal après avoir compté les objectifs pour ces catégories.

Et, pour finir, le fait de déterminer une durée pour réaliser ces objectifs permet de faire un premier pas dans la réalisation de ces objectifs puisque cela demande déjà d’en faire une première analyse.

Si vous avez une question concernant la réalisation de cette liste, n’hésitez pas à poster un commentaire !

Enregistrer

Enregistrer

Introduction au bullet journal : guide de référence et méthode

Le bullet journal est un carnet dans lequel vous allez ranger toutes vos informations et tâches à faire pour une organisation optimale.

Beaucoup de personnes ont déjà fait des articles expliquant à quoi sert exactement ce carnet et comment le réaliser. Dans cet article, je vais donc tout d’abord poster la traduction du petit guide de référence réalisé par Kim de Tiny Ray of Sunshine (en anglais) qui résume tout cela en une seule page.

Le petit guide de référence du bullet journal(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

− Télécharger le petit guide de référence du bullet journal au format PDF −

Je garde ce petit guide de référence dans la pochette à la toute fin de mon bullet journal. N’hésitez pas à imprimer le fichier PDF pour faire de même, il est là pour ça !

Il est important de bien garder à l’esprit que ce guide n’est pas à suivre au pied de la lettre. Il permet juste d’avoir un aperçu de comment organiser son bullet journal. Ensuite, et c’est là toute la beauté du concept, chacun est libre d’y apporter toutes les modifications qu’il désire pour que le bullet journal soit le plus efficace possible pour lui.

D’ailleurs, voici les présentations de ce fameux carnet par d’autres bullet journalistes.

Tout d’abord, l’article de présentation de Powa : Le Bullet Journal : Qu’est-ce que c’est et Par quoi commencer ?. Il commence par répondre à une petite question toute simple mais importante : « Suis-je faite pour avoir un BuJo ? » et reprend ensuite les différentes catégories que vous avez pu découvrir dans le guide.

Ensuite, un autre article très bien fait : Commencer un Bullet Journal – la méthode en 10 étapes par Elodie de SohoHana. Grosso modo, les informations sont similaires à celles du guide de référence mais c’est toujours sympa de voir les gens les mettre en pratique !

Voici également d’autres articles reprenant les concepts de base mais qui introduisent quelques idées de collections : Bullet Journal, les rubriques par Karolina de Journaling addict et Organiser son quotidien avec le Bullet Journal par Pauline de Un invincible été.

Voyons maintenant une présentation différente : Comment le Bullet Journal a changé ma vie (et 5 étapes pour commencer le votre) par Charlotte de Invente Ta Plume. Ici, pas de description détaillée des différents éléments du carnet mais des conseils généraux sur la façon de le tenir pour rester motivé.

Voilà, ça fait déjà pas mal de petites présentations en français !

Les sites anglais sur le sujet ne manquent pas. Si je devais donner les sites de référence, je dirais :

  • Bullet Journal : LE site officiel, avec quelques articles de Ryder Carroll, le créateur du bullet journal.
  • Boho Berry : pour beaucoup le site de référence d’une passionnée de bullet journal et de développement personnel.
  • Tiny Ray of Sunshine : une autre blogeuse de référence qui a un style plus minimaliste que Boho Berry.
  • Pretty Prints and Paper : encore une autre blogeuse qui a beaucoup participé à l’essor du bullet journal et qui participe à de nombreux challenges.
  • Passion Themed Life : une bullet journaliste qui a toute une section sur le « art journaling » (le fait de tenir un journal de manière artistique).
  • Christina 77 Star : une bullet journaliste anglaise (toutes les précédentes étant américaines) dont le site regorge de trouvailles très inspirantes !

Tout ces sites constituent une sélection subjective. On peut en trouver de nombreux autres et il existe aussi une kyrielle de comptes instagram regroupant les créations des bullet journalistes. Peut-être suis-je passée à côté d’autres sites tout aussi beaux et passionnants. N’hésitez pas à compléter la liste dans les commentaires !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Au commencement était l’action

Bonjour à tous et à toutes et bienvenue sur mon blog dédié à l’organisation au quotidien et, plus particulièrement, au bullet journal (le « journal à puces » en français).

Le titre de ce tout premier article est une citation du poète allemand Johann Wolfgang von Goethe. Il pensait que pour devenir meilleur, l’être humain doit agir. Agir, c’est bien, mais par où commencer ? Si on fonce tête baissée, si on agit sans réfléchir, le résultat sera souvent décevant !

Toujours en quête d’amélioration, j’ai multiplié les programmes, les calendriers, les listes pour pouvoir progresser. Et aujourd’hui, je pense que le bullet journal est l’outil qu’il me faut. C’est pourquoi nombre d’articles concerneront ce carnet qui sert à tout consigner.

J’aime aussi observer et participer à la mise en place de nouvelles bonnes habitudes chez mon mari ou chez mes sœurs. Cela me permet d’aborder des problématiques bien plus variées que celles qui ne touchent que moi.

Par ailleurs, j’ai fait des études de psychologie qui m’ont enseigné l’importance de progresser par petites touches, de décomposer les tâches complexes en étapes facilement réalisables.

Le but de ce site internet est donc de vous faire profiter de toutes mes connaissances et tentatives pour changer (tout en restant soi-même bien sûr !) et, ainsi, devenir meilleur et plus épanoui ! J’ai l’intention d’en faire un site rempli de ressources pour qui cherche comment optimiser l’organisation de son quotidien.

Pour cela, notamment pour le bullet journal, je ferai profiter au maximum de mes talents en dessin pour mettre à disposition des outils esthétiques. D’ailleurs n’hésitez pas à laisser un commentaire si quelque chose vous fait envie !